0x03.01 - Le jour du départ

Erin monta dans le train. Après avoir longuement hésité, relu plusieurs fois le contrat, elle avait finit par le signer et le renvoyer.

Ben Deck @flickr
Ben Deck @flickr

OK, il était bourré de clauses de confidentialités, mais au final, il se résumait assez facilement : « Les technologies de l’Académie sont confidentielles, du coup : on ne parle de ce qu’on y fait, toute communication sera censurée et il ne sera pas possible de sortir du campus sauf à certaines périodes de l’année définies dans le contrat».

En y réfléchissant, il était normal que l’ENISA cherche à veiller sur ses intérêts, ce contrat prenait alors son sens. Et puis, Erin avait envie de savoir ce qui valait tous ces secrets.

Un bref coup d’œil à son billet, et elle se dirigea vers sa place. Elle s’assit contre la fenêtre et mit ses écouteurs sur ses oreilles. Comme le voyage serait relativement long, elle avait prévu musique, livres et mots croisés.

Erin ferma les yeux et chercha à s’assoupir. Un bruit la sortie de sa torpeur. Quelqu’un était entré dans le compartiment et on déplaçait le sac qu’elle avait posé à côté d’elle. Elle allait protester lorsqu’elle s’aperçut qu’il s’agissait de Phyl.

— « Alors comme ça, tu as signé ? », commença-t-il.

Elle n’avait pas reparlé à Phyl depuis le jour du concours. Elle avait appris plus tard qu’elle était classée première de sa région. Phyl quant à lui était sorti dans les derniers de la salle de VR, et elle n’en avait pas su plus. Lorsqu’elle était sortie de son entretien, Phyl l’attendait et quand il l’avait vu arriver avec son contrat à la main, il avait fait une crise de jalousie. Ils s’étaient disputés et ne s’étaient pas parlé de tout le trajet de retour. Après quelques tentatives, Erin avait même arrêté de le rejoindre au fablab.

Phyl refit une seconde tentative.

— « C’est cool qu’on soit tous les deux partants pour l'Académie, tu trouves pas ? »

Elle lui fit oui de la tête et se recala contre la fenêtre. Comme ça, Phyl aussi était de la partie ? Pourquoi pas après tout. Il était compétent et motivé. Enfin, plus motivé que compétent en fait... Et peut-être qu’une bonne motivation pouvait faire pencher la balance. Personne ne savait quels étaient les profils recherchés. Erin décida de ne pas en vouloir à Phyl outre mesure, ça serait effectivement sympa de connaître quelqu’un là bas. Et puis, le Phyl enthousiaste et débordant lui avait manqué.

Phyl avait recommencé plusieurs fois l’épreuve de VR et il en n’était qu’au niveau 87 lorsque les examinateurs l’avait fait sortir de la salle. Le temps d’examen était écoulé. Puis, il l’avait vu toute contente avec son contrat à la main, et avait eu du mal à le digérer.

Il s’excusa d’avoir été froid avec elle et lui expliqua qu’il n’avait été contacté que très récemment, après un second examen des dossiers. Et qu’il devait son repêchage à ses résultats à l’écrit, et à son profil psychologique. Enfin, c’était surtout parce que plusieurs personnes n’avaient pas souhaité signer les contrats de confidentialité. En gros, on lui laissait sa chance, à lui de la saisir.

En compagnie de Phyl, le trajet fut beaucoup plus rapide qu’espéré. À la sortie du train, un taxi les attendait.