0x11.01 - Mauvaise idée

Pendant l’absence de Quentin et de Erin, Nightowl avait contacté la presse et les gouvernements. Il semblait improbable à #freedomnia que tous les membres des gouvernements européens soient corrompus. Ils pensaient même qu'il ne devait pas y avoir grand monde pour connaître le projet dans son ensemble. Ils avaient donc décidé de tenter quelque chose de ce côté-là.

qimono @ pixabay
qimono @ pixabay

Nightowl espérait pouvoir trouver parmi les hauts placés des personnes honnêtes qui pourraient leur donner un coup de main de l’intérieur, et pourquoi pas, on pouvait toujours rêver, saper les fondations et les financements de l’Académie.

Malheureusement, #freedomnia était trop idéaliste. À leur grande surprise, la plupart des parlementaires qu’ils avaient contacté se montraient totalement in-intéressés par le problème.

— « Ça me dégoûte, dit Nightowl en lâchant son clavier. Encore un qui ne cherche qu’à avoir un peu plus d’argent tout en promettant le moins possible.

— Pas de bol. Au final, ça a donné quelque chose ? demanda Quentin.

— Non. J’ai mis une équipe sur le coup, pour faire du profiling; à partir des données trouvées sur le web, et de dégoter de meilleurs candidats avant de les contacter. Mais même en les sélectionnant nous avons toujours les mêmes réponses. Ils ne veulent pas prendre de risques pour leur carrière, ils veulent de l'argent pour bouger le moindre petit doigt, mais de toute façon, ils ne nous aiderons pas dès qu'il faudra se mouille un peu.

— Comme si on avait l’argent pour leur graisser la patte, ajouta Cerise…

— Oui, ça serait plutôt l’inverse, c’est nous qui avons besoin de fric… ajouta Nightowl. Et puis, les autres nous prennent pour des pirates anarchistes qui veulent juste saper l’autorité…

— Bref, c’est pas probant, résuma Quentin. Bon, on devrait arrêter de perdre du temps avec ça.

— Pour moi, il faut continuer encore un peu, dit Nightowl. On a besoin de soutien, ne serait-ce que financier, pour pouvoir équiper tout le monde avec des implants.

— OK. »