0x11.05 - Surprise

Malgré la crainte de rencontrer à nouveau des difficultés sur le réseau, ils passèrent les derniers jours à finaliser leur départ.

Tama66 @ pixabay
Tama66 @ pixabay

Les locaux se vidaient, Pierre, Alexis et Victor, ainsi que Nightowl finirent par partir pour la Moldavie.

Ce soir, Cerise, Quentin et Erin se retrouvèrent seuls dans la cuisine.

— « C’étaient les derniers. Il ne reste plus que nous, dit Cerise en jetant un œil dans la salle principale.

— Oui. Juste le temps de finir de mettre en place les fausses pistes, et on y va aussi, dit Erin.

— Ça me fait tout bizarre de quitter ici. On a passé tellement de temps là-dedans ces derniers temps que ça me fait tout drôle de me dire qu’on ne reviendra pas, dit Quentin.

— Oui, moi aussi. Mais bon, c’est comme ça. On ne peut pas rester là, répondit Erin.

— Oui, regretta Quentin. »

Cerise regarda par la porte de derrière.

— « Y en avait qui devaient revenir ? demanda-t-elle.

— Non, pourquoi, demanda Quentin.

— Y a une voiture qui vient de passer et qui s’est arrêtée devant la maison.

— Bouge pas, dit Erin. Faut pas se faire repérer.

— Venez par-là, souffla Quentin. »

Ils se faufilèrent en direction de la pièce, à moitié délabrée, dans laquelle les jumeaux avaient pour habitude de faire leurs expériences. Ils regardèrent par-dessus un morceau de mur éboulé.

— « Ils se rapprochent. Je pense qu’ils nous cherchent, dit Erin. Passons par-derrière. »

Ils se faufilèrent entre les murs de pierre éboulés et se retrouvèrent derrière la maison.

— « On fait quoi maintenant, demanda Cerise. On peut pas aller chercher la voiture dans le hangar.

— Oui, c’est sûr. Heureusement qu’on a tout quitté et qu’on s’apprêtait à partir. Au moins, ils ne trouveront rien d’autre que ce qu’on a bien voulu leur laisser, dit Quentin.

— Venez par-là, dit Erin. »

Et ils s’enfoncèrent dans la campagne.