Installer VitalPBX (3.0)

Pré-requis à toute tentative de téléphonie sur IP à la maison (ou au bureau), l'installation de l'IPBX peut parfois faire peur. Ça tombe bien, on en a trouvé un pratique et facile à installer et on va vous montrer comment procéder.

Nous utilisons VitalPBX depuis un peu plus d'un an comme serveur SIP. Et nous vous avons déjà montré beaucoup de choses pour le configurer de manière sympa. Après une refonte de notre SI, nous avons décidé de le réinstaller dans une version plus à jours (3.0.3-1 pour être précis).

VitalPBX logo
VitalPBX logo

Cette page concerne la version 3.0. Si vous voulez une version antérieure, vous pouvez aussi installer VitalPBX en 2.3.

Installation

Récupérez l’iso de la dernière version sur le site officiel. Vous allez devoir booter dessus.

Si vous l’installez dans une machine virtuelle, il suffit de mettre l’iso dans le lecteur CD virtuel, si vous le faites sur une machine physique, vous devez graver l’iso sur un CD d’abord, puis redémarrer l’ordinateur pour démarrer sur le CD.

Au démarrage, VitaPBX vous souhaite la bienvenue (sympa de sa part). Appuyez sur Entrée afin de passer à l’étape suivante (vous pouvez aussi attendre 45 secondes, ça marche aussi).

Ecran de démarrage
Ecran de démarrage

Vous voici dans l’installeur. Sélectionnez votre langue, dans notre cas Français (France) et appuyez sur Poursuivre.

Choix de la langue
Choix de la langue

Le résumé vous indique que seule la configuration du clavier requiert votre attention… Mais en y regardant de plus près, le fuseau horaire n'est pas le bon.

Résumé de l’installation
Résumé de l’installation

Cliquez sur «Date et heure» pour configurer le fuseau horaire puis cliquez sur le bon sur la carte.

Choisissez Votre fuseau horaire
Choisissez Votre fuseau horaire

Comme vous avez choisi la langue Française pour l’installation, l’agencement du clavier proposé est directement Français(variante). Contentez vous de cliquer sur Terminer, en haut à gauche de l’écran pour confirmer.

Choix du clavier
Choix du clavier

Aucun autre élément ne requiert votre attention, mais comme on est tatillon, on en a profité pour configurer le nom de la machine… Pour ça on clique sur la configuration réseau et en bas, on spécifie son nom (facultatif, donc indispensable).

Configuration du nom de la machine
Configuration du nom de la machine

Cette fois, c'est la bonne, cliquez, en bas à droite sur Démarrer l’installation.

Pendant que le Centos et VitalPBX s’installent, vous êtes invité à gérer les utilisateurs du système. Configurez votre mot de passe administrateur en cliquant sur Mot de passe administrateur.

Configuration des utilisateurs
Configuration des utilisateurs

Entrez votre mot de passe, une première fois dans Mot de passe administrateur et une seconde fois dans Confirmer. Validez en cliquant sur Terminer (en haut à gauche).

Configuration du mot de passe
Configuration du mot de passe

Il n’est pas nécessaire de créer un utilisateur pour finaliser l’installation de VitalPBX. Contentez vous d’attendre patiemment que la barre de progression en pas soit arrivée au bout.

Attente
Attente

L’installation est finie, le PC reboot (n’oubliez pas de retirez le CD). Votre IPBX est installé, et vous pourrez le configurer via son interface web.

Installation finie (avec notre nom d'hôte)
Installation finie (avec notre nom d'hôte)

Notez que le SSH est ouvert par défaut et que le compte root est accessible par SSH par défaut également.

Comme vous avez pu le voir, il n’y a aucune difficulté à cette installation. Si ce n’est trouver le bouton pour valider la page, qui se trouve dès fois en haut à gauche, des fois en bas à droite…