Singularité, Veille

aryliin , tbowan

25 Janvier 2021

Voici la suite d’Éveil, qui racontait l’émergence d’une Intelligence Artificielle sur le réseau Internet. Caitlin, jeune aveugle de naissance, a recouvré la vision grâce à une prothèse informatique et joue un rôle essentiel dans cette émergence puis dans l’éducation de cette conscience non humaine, Webmind.

L’accès progressif de Webmind à la totalité des ressources d’Internet lui confère des pouvoirs surhumains, presque divins. Qui ne manquent pas d’inquiéter le gouvernement américain. Peut-on laisser survivre une entité qui dispose de connaissances et de pouvoirs formidables alors qu’on ignore tout de ses intentions ?

Caitlin, qui lui fait une confiance absolue, parviendra-t-elle à la sauver ?

Par Robert James SAWYER, traduit par Patric DUSSOULIER, paru chez Robert LAFFONT (collection Ailleurs et demain) en 2010, ISBN 978-2-221-11687-6.

L’avis des arsouyes

😃 tbowan

Aussi agréable à lire que le précédent, cette suite traite enfin du sujet : les conséquences de l’émergence d’une intelligence artificielle.

Mettant en sourdine les explications technologiques et éludant certaines quêtes annexes, elle est bien plus percutante et, de mon point de vue, bien plus intéressante.

La psychologie économique et la théorie des jeux apportent un point de vue rafraichissant et enfin argumenté à la singularité technologique. Habituellement anticipée comme l’asservissement voir la destruction de l’espèce humaine par les machines, le point de vue, ici, est d’une cohabitation mutuellement bénéfique, symbiotique et, surtout, crédible.

Les méchants de cette histoire ne sont donc pas les machines mais les gouvernements et leurs services secrets qui veulent garder le contrôle de la population. Bataille vouée à l’échec, l’histoire se terminant sur l’ouverture d’une nouvelle ère pour l’humanité.

😃 aryliin

L’histoire prends du rythme ! L’auteur entre enfin dans le vif du sujet, et quasiment tout ce qui est écrit sert l’histoire.

L’idée d’une intelligence bienfaisante est rafraichissante. La justification faite par l’auteur est logique et argumenté.

La relation de Caitlin et Webmind (la conscience émergente) est bizarre, et même un peu malsaine. La jeune fille est observée et écoutée par Webmind 24/24, ses courriers, ses messages, tout est observé par Webmind, et cela ne lui pose aucuns problèmes. Ni a elle, ni a ses parents…

Il est dommage que le dilemme au cœur du livre (à savoir s’il faut éliminer Webmind, même s’il est bienfaisant, car il est encore possible de le faire) ne soit pas plus développé.

Et après ?

Singularité, Éveil

14 Décembre 2020 😒😒 Caitlin, seize ans, jolie, enjouée, surdouée (surtout en maths), est aveugle de naissance. Mais elle est capable de surfer sur la Toile mieux que personne grâce à quelques interfaces et logiciels adaptés. Elle peut retracer dans sa mémoire les itinéraires les plus compliqués qu’elle a empruntés. Elle a la Toile en tête.

Affiliation

Vous aimez nos articles ? Vous pouvez nous soutenir via ces liens affiliés. Si vous faites un achat après avoir suivi ces liens, vous ne paierez pas plus cher mais nous gagnerons une commission sur vos achats. En savoir plus